La campagne en mer FUMSECK traque les fines échelles

La campagne en mer FUMSECK vient de se terminer à bord du R/V Tethys II en Mer Méditerranée. Son objectif est d’effectuer des tests technologiques, à différents niveaux, des instruments exploités pour l’étude des processus et de la dynamique tridimensionnelle de courants à fine échelle (de 0.1 à 100 km pour une durée de vie de quelques jours à quelques semaines).

Manipulation sur le pont du R/V Thétis II pour préparer l’injection à 15 m de profondeur des microparticules biodégradables colorées. Crédits MIO.

Cette campagne s’insère dans le cadre du projet BIOSWOT soutenu par le CNES (PI F.d’Ovidio, LOCEAN-IPSL, co-PIs A.M.Doglioli and G.Grégori, MIO) pour préparer l’exploitation scientifique des observations de la mission satellite SWOT, prévue pour être lancée en 2021. Cette campagne FUMSECK (Chef de mission S.Barrillon, MIO), s’est déroulée dans la même région couverte par la campagne OSCAHR, en 2015 et complète ainsi les mesures collectées il y a 4 ans.

L’équipe de FUMSECK à bord du R/V Téthys II

 

Les structures océaniques de submésoéchelle jouent en effet un rôle essentiel dans les échanges de chaleur à l’interface mer-atmosphère, et intéressent à la fois des processus physiques et biologiques dans le mélange entre couches océaniques, dans l’export de carbone vers l’océan profond et la distribution des nutriments et du plancton.

Voir le site AVISO

Lire la vidéo
Lire la vidéo